Entretien des appareils de contention

Lorsque les objectifs thérapeutiques sont atteints, il convient de maintenir pendant quelques temps les acquis du traitement pour permettre à la denture de se stabiliser. C’est la période de « contention » qui est aussi importante que le traitement lui-même car elle permet de limiter autant que faire se peut le risque de récidive.

 

En fonction des mouvements réalisés, du contexte dentaire, gingival, osseux et neuromusculaire, les appareils de contention seront, soit amovibles, soit fixés sur la face interne des incisives ou soit mixtes (amovible pour la machoire supérieure et fixe pour la machoire inférieure).

 

Les appareils amovibles, qui sont composés d’une base en résine et parfois de crochets de rétention, sont trempés chaque jour. Ils sont brossés avec la brosse à dents, sans dentifrice, rincés à l'eau froide et peuvent être trempés de temps en temps dans une solution nettoyante pour éliminer les dépôts calcaires du tartre. En aucun cas, vous ne devez employer de l’eau chaude ou les faire bouillir. Lors de chaque visite au cabinet, les appareils sont nettoyés à l'aide d'un appareil à ultra-sons.

 

Régulièrement, lors d'une visite au cabinet, les appareils sont nettoyés à l'aide d'un appareil à ultra-sons. En dehors des périodes de port, ils sont conservés dans une boîte en plastique adéquate et aérée.

 

Les fils fixes de contention et les dents sont nettoyés selon la méthode dite "B.R.O.S.". La fixation du fil de contention doit être régulièrement contrôlée, notamment par votre orthodontiste mais aussi par votre chirurgien-dentiste qui assurera son détartrage lors des visites habituelles.

Informations ou rendez-vous,

au 04 90 40 02 67