Alimentation

Durant les phases actives d'un traitement d'Orthodontie ou d'Orthopédie dento-faciale, il est conseillé d'abandonner les aliments durs et les aliments collants sucrés.

Les aliments durs (noyaux de fruits, croûte de baguette, cacahuètes, noix...) sont susceptibles d'entraîner le décollement des attaches orthodontiques ou de déteriorer, par torsion, les arcs orthodontiques. Une casse répétée des dispositifs orthodontiques peut entraîner un allongement de plusieurs mois de la durée de traitement. Avec l'habitude, il est aisé de détecter les aliments « dangereux » et parfois d'adapter leur consommation (par exemple, il est préférable de couper une pomme en morceau plutôt que de la croquer à pleines dents ou de remplacer les sandwichs à la baguette par des sandwichs au pain de mie...).

 

Les aliments collants sucrés (chewing-gum, caramel, nougat, bonbons, chips...) sont plus facilement retenus par les appareils orthodontiques, augmentant ainsi le risque carieux, et sont également susceptibles d'être à l'origine du décollement des attaches orthodontiques, augmentant ainsi la durée de traitement. En cas d'une « petite tentation sucrée », seuls les bonbons pouvant être sucés doivent être consommés ; puis un brossage des dents et de l'appareil doit être scrupuleusement réalisé. De même, la prise d'un soda sucré, particulièrement entre les repas, doit être suivi d'un brossage minutieux.

Informations ou rendez-vous,

au 04 90 40 02 67